Blackbird fly

Carnet de vie divers et varié à partager sans modération

07 juillet 2008

Ras le bol

On y pense depuis un moment mais, désormais, j’ai hâte que ce projet se concrétise enfin. De quel projet s’agit-il me direz-vous ? Un de ceux dont on rêve on imaginant qu’il nous apportera une vie meilleure et que tout ira mieux alors… La vie sera moins fatigante, plus gaie, plus facile, moins stressante et plus douce. Rien que ça ! Alors… ? Notre projet c’est : QUITTER PARIS !

Peut-être est-ce là une conséquence du fait que nous n’aurons pas de vacances cet été, que j’appréhende de passer toute la période estivale à Paris, que je rêve d’avoir un balcon et une vraie baignoire, que j’aspire à la vue d’un véritable horizon et que la ville ne m’a jamais semblée aussi bruyante mais l’appel de la province se fait de plus en plus fort !

Mais attention, pas n’importe quelle province ! Je rêve de bord de mer, de la côte ouest,

la Manche

ou l’Océan Atlantique, le chant des goélands comme réveil matin, le crachin normand et les week-ends à la plage. Je rêve de paysages verdoyants, des arbres et des prairies, aux vaches dans les prés. Je rêve d’avoir un chat qui pourrait sortir se promener et qui, par temps de pluie, viendrait se blottir avec moi sur la canapé.

023_f2b65

montstmichel

granville

J’en ai marre des transports en communs tellement pourris et bondés et surchauffés que j’arrive avec 20 minutes de retard le matin ! J’en ai marre d’ouvrir ma fenêtre et d’avoir encore le même immeuble qui me bouche la vue. J’en ai marre du bruit du métro, du bruit des voitures, de la pollution qui pique le nez, qui pique les yeux, qui pique la gorge. Et surtout, surtout… j’en ai marre des gens ! Ceux qui vous bousculent, qui vous piétinent, qui vous ignorent, qui vous écrasent, qui vous agressent. J’en ai marre de la foule, de ces visages fermés, hargneux, obtus. J’aspire à un peu plus de simplicité, de rusticité même.

article_CPS

pollution

Sans_titre

Alors la question, c’est quand ? (Caen ?)… Quelques mois ? Un an, deux ans… ? Et d’ici là, voyons les choses en grand.. peut-être qu’on aura envie d’une maison J

jardin_auge

Posté par Blackbird fly à 13:53 - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    tu n'as pas peur

    d'un changement un peu brutal? La vie à Paris ne me convient pas non plus, mais je me méfie des campagnes, justement à cause des gens. Dans certains endroits, tu seras perçue comme la Parisienne, celle qui se la pète et même au bout de 20 ans, ses enfants qui ont toujours vécu dans le village seront encore considérés comme des étrangers. Evidemment, il existe des gens très accueillants mais les petits villages voient trop souvent le nouvel arrivant comme un intrus. La vie simple à la campagne c'est aussi les cancans et les ragots, il faut pouvoir passer au dessus. N'est pas rural qui veut.

    Posté par Kannard, 08 juillet 2008 à 11:57
  • Ce que tu dis est tout à fait juste mais c'est justement la vie à Paris qui fut pour moi un changement brutal car je ne suis pas du tout parisienne. De plus, je pense qu'il faut se méfier des a priori. Les zones rurales ne sont pas des endroits figées et il existe de moins en moins de personnes qui peuvent se targuer d'être nées, d'avoir grandi et toujours vécu au même endroit. Je ne suis pas naïve non plus et j'ai conscience que la vie à la campagne n'est pas sans désagrément mais je crois, aprés avoir connu les deux, que finalement elle me conviendrait mieux.

    Posté par Blackbird, 08 juillet 2008 à 13:56
  • Dans ce cas

    j'aurais du dire: n'est pas citadin qui veut! Ce n'est pas moins faux.
    Kannard, banlieusarde et heureuse de l'être.

    Posté par Kannard, 08 juillet 2008 à 16:35
  • Contente de te revoir.

    Bonne journée

    Posté par louison, 09 juillet 2008 à 09:51
  • je n'ai supporté la region parisienne que quelques mois, et j'ai eu la chance de trouver mon premier boulot vers rennes... mais voila, la bretagne c'est très sympa, mais il vaut mieux etre breton, et je pense que c'est pareil dans toutes les regions... es tu prete à tout recommencer à zéro, à partir dans une région, ville, village, hameau, ou tu ne connais personne? et trouverez vous du boulot tous les deux?
    Je ne suis pas pessimiste, mais je nourri le reve de retourner "chez moi" et je pose ces questions à mon mari. Il n'est pas encore pret à toutes les concessions!
    bises

    Posté par laure, 09 juillet 2008 à 19:19
  • Louison, merci d'être passée

    Laure, tu as parfaitement raison. Cela demande beaucoup de réflexion et il n'est pas forcément aisé pour nous deux de trouver du boulot en province. C'est l'avantage de la région parisienne, on y trouve souvent beaucoup plus facilement du travail qu'ailleurs,... en tout cas, d'aprés mon expérience!

    Posté par Blackbird, 09 juillet 2008 à 19:51
  • Comme je te comprends...

    Je l'ai fait, j'ai quitté Paris, j'habite pas loin de la Manche maintenant et le chat se promène dans le jardin. Bien sûr il y a des inconvénients, plus de cinéma avec des films en VO par exemple, mais honnêtement, quel pied d'avoir dit adieu au RER et aux tarés sur le périph! Sans compter le plaisir immense d'être au calme dans SON jardin et d'avoir la mer à 10 min de chez soi.

    Par contre il pleut vraiment souvent

    Il faut bien y réfléchir avant de se lancer à l'aveuglette, mais en ce qui me concerne, aucun regret!

    Posté par LN, 15 septembre 2008 à 21:30

Poster un commentaire