Blackbird fly

Carnet de vie divers et varié à partager sans modération

08 août 2008

Home style Home

Cher lecteur égaré,

Comme tu le sais, je me morfonds au boulot tandis que d'autres (toi peut-être?) profitent d'un repos bien mérité! Non, je ne suis pas jalouse! D'ailleurs, je profite de quelques instants de démotivation estivale pour partir en quête de mon nouvel intérieur! Car si je ne peux me dépayser en vacances, que je puisse au moins réaménager mon petit cocon!

Voici donc quelques idées glanées ici ou là! Tu constateras par toi-même que j'ai trés trés trés envie absolument besoin d'un nouveau canap' et d'une jolie commode pour ranger le trop plein de vêtements qui déborde de ma penderie... Alors toi qui passe par là, jète donc un eil à cette petite sélection et donne moi ton avis (et tes idées):

22361_PE107241_S4

 

42757_PE134736_S4

l_1205767131_0_2285

m_1174411456_0_1631

m_1205524217_0_2189

Photos 1 & 2 : IKEA

Photos 2,3 & 4 : Maison du Monde

Posté par Blackbird fly à 15:44 - Utile, pratique, futile mais résolument déco - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 juillet 2008

Les travailleurs de l'été

Qu'il est dur de blogger lorsque tout le monde est en vacances et qu'on est soi-même bloqué au boulot tout l'été... En ce moment, je rêverai d'être là :

2006_10_19_10_29_10_Plage_de_l_Hermitage_Reunion_

Mais en fait, je ressemble plutôt à ça...

redim

Tout ça pour dire que, pendant que certains d'entre vous se prélassent à la plage, respirent le parfum de la Provence ou découvrent de nouveaux pays, moi je sue dans le RER parisien!!!

Oui, je suis jalouse! Je peux bien vous le dire car je sais que vous saurez être indulgent avec moi! Je voudrais des vacances, me lever tard, ma balader avec mes tongs en plastoc', lire toute la journée au soleil ou à l'ombre des arbres (ou d'un parasol). Je voudrais profiter de la campagne ou de la mer... ou les deux! Je voudrais aller au marché, préparer de grandes salades d'été, boire des smoothies à longueur de journée, sortir le soir jusqu'à pas d'heure...

Au lieu de ça, je suis devant mon écran d'ordinateur au bureau, je traite des dossiers chiants, je passe des coups de fil, j'écris des courriers, je fais des recherches, ... Heureusement, que de temps en temps, je vais bouffer en terrasse avec les collègues, que je retrouve mes amis le soir, que je pars en week-end au bord de la mer et que je reviens brûlée pour bien montrer que même si j'ai pas de vacances, ben j'en ai quand même!!!

J'aime pas rester à Paris l'été...

Allez, bonnes vacances quand même ;-)

Posté par Blackbird fly à 10:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]

18 juillet 2008

Du bienfait des massages

massage

Depuis le week-end dernier, voilà que je souffre d'un diffus mais constant mal de dos. Je présume qu'il est la conséquence d'un mauvais mouvement lors de mon footing du dimanche matin mais malgré mes efforts pour le faire disparaitre, il reste présent. Toujours est-il que la nuit dernière, il s'est réveillé brutalement, m'arrachant au passage un gémissement de douleur.

Ce matin, gros dilemne, faut-il ou non porter des talons hauts en cas de douleurs lombaires...? Est-ce bien raisonnable de chausser ces jolies sandales noires à talons qui me font la cheville fine et le mollet élancé alors que mon pauvre dos est à l'agonie?

33457_in_l

Finalement, j'ai tranché et je suis partie bosser, jolies chaussures à mes pieds et ballerines dans le sac à main...

_ Allo? SOS kiné?...

Posté par Blackbird fly à 14:50 - Je me chouchoute, tu te chouchoutes, il me chouchoute... - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 juillet 2008

La route des chaumières

Peut-être avez-vous déjà eu la chance, lors d'un passage en Normandie, à la limite du Calvados et de l'Eure de vous promener dans le Pays d'Auge, d'admirer ses paysages verdoyants et vallonés où l'herbe se présentent en touffes épaisses et où la terre parait si grasse. Au printemps, les pommiers livrent leurs coquettes fleurs blanches et l'été, les vaches laitières cherchent l'ombre dans les vergers. Si cette Normandie, celle du cidre et du Camembert sonne un peu comme un cliché, je me dois tout de même de témoigner qu'elle existe réellement. Et c'est au détour de ces paysages emprunts de douceur de vivre, de bonne chère et de maisons cossues qu'on s'attend parfois à voir surgir sept nains rougeauds et dodus.

En effet, il n'est pas rare, lors de promenades dans la campagne normande, outre les traditionnelles maisons à colombages, de tomber en admiration devant l'une de ces superbes petites chaumières qui émaillent le paysage. Et je dois dire que rien ne me fait plus penser à la maison des sept petits compagnons de Blanche-Neige. Elles ont cet aspect arrondi, enfantin et bienveillant que m'évoquaient Prof, Atchoum, Dormeur, Joyeux, Timide, Simplet et Grincheux; ce même côté à la fois rustique et magique.

Mais la chaumière est avant tout une habitation traditionnelle rurale qui tire son nom de son toît de chaume, autrement dit d'une paille de blé ou de seigle et de tiges de roseaux. C'est pourquoi on en trouve par exemple beaucoup aux alentours des Marais Vernier. Les murs de la chaumière sont souvent composés de colombages joints par du torchis, un mélange de paille, d'argile et d'eau, si bien que ces maisons n'étaient construites qu'à partir de matériaux communs présents dans l'environnement direct des habitants.

La forte pente des toitures de chaume est due à la recherche d'étanchéité. Ainsi, pour conserver une hauteur raisonnable à ces habitations, les chaumières sont souvent étroites, quitte à être trés longues. Enfin, la toiture est souvent surmontée d'un lit de terre argileuse dans lequel sont plantés des iris, la prolifération des rhizomes de la plante assurant la fixation de l'extrémité des tiges de roseau.

Il en résulte de charmantes demeures, aujourd'hui trés prisées, qui ajoutent au charme de la campagne normande et dont voici quelques exemples...

Dscn1352_20first

4eda2518_6e74

A63903pa

iris_sur_toit_de_chaumiere_normande_parc_brotonne

IMG_0631

Posté par Blackbird fly à 17:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 juillet 2008

Pour ou contre les demoiselles d'honneur à l'américaine...?

18837011_w434_h_q80

En bonne midinette que je suis, j'ai besoin de ma dose de films "à l'eau de rose" mensuelle. Alors, lorsque j'ai appris la sortie du film "27 robes", je me suis réjoui, tant pour la présence de l'actrice Katherine Heigl (Grey's Anatomy) dont j'apprécie la fraicheur que pour le thème du film qui n'est autre que le mariage. Il n'en fallait donc pas plus pour motiver une petite sortie cinéma "spéciale fille" ;-)

Au final, comme pour la plupart des films du même genre, je suis ressortie déçue face aux clichés et autres niannianseries véhiculées par cet énième opus sentimentalo-romantique américain. Néanmoins, à l'approche de mon propre mariage, je ne pouvais que m'interroger sur le sujet abordé par ce film, autrement dit le rôle des demoiselles d'honneur et plus encore, l'importance de leur tenue.

Il ne vous aura pas échappé qu'il est de coutume chez nos amis américains que les demoiselles d'honneur  arborent une robe identique ou tout au moins de la même couleur. Ainsi, Bree Van de Kamp, à l'occasion de son mariage dans la saison 2 de la série Desperate Housewives, habille t'elle ses amis Lynette, Gabrielle et Susan d'une identique robe vert olive. Cette pratique n'est cependant pas trés développée en France bien qu'il semble qu'elle tende à se démocratiser chez nous aussi; en témoignent les questions de mes témoins qui m'ont quasiment toutes demandées si je comptais les attifer d'une robe identique. Aussi, je vous retourne la question... avez-vous adopté cette tradition made in US lors de votre mariage et que diriez-vous si l'une de vos amies vous demandait de porter la même robe que ses copines d'enfance, belles soeurs et cousines adorées lors de son mariage? Trouveriez-vous l'idée saugrenue, terrifiante ou au contraire sympathique?

Je dois dire pour ma part, que je ne suis pas véritablement favorable à cette drôle de coutume mais en même temps je trouve cela relativement esthétique et propice à de trés jolies photos. Je vous laisse juger et donner votre sentiment...

large_image2

large_image

large_image3

large_image6

large_image4

large_image7

Posté par Blackbird fly à 18:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 juillet 2008

Ras le bol

On y pense depuis un moment mais, désormais, j’ai hâte que ce projet se concrétise enfin. De quel projet s’agit-il me direz-vous ? Un de ceux dont on rêve on imaginant qu’il nous apportera une vie meilleure et que tout ira mieux alors… La vie sera moins fatigante, plus gaie, plus facile, moins stressante et plus douce. Rien que ça ! Alors… ? Notre projet c’est : QUITTER PARIS !

Peut-être est-ce là une conséquence du fait que nous n’aurons pas de vacances cet été, que j’appréhende de passer toute la période estivale à Paris, que je rêve d’avoir un balcon et une vraie baignoire, que j’aspire à la vue d’un véritable horizon et que la ville ne m’a jamais semblée aussi bruyante mais l’appel de la province se fait de plus en plus fort !

Mais attention, pas n’importe quelle province ! Je rêve de bord de mer, de la côte ouest,

la Manche

ou l’Océan Atlantique, le chant des goélands comme réveil matin, le crachin normand et les week-ends à la plage. Je rêve de paysages verdoyants, des arbres et des prairies, aux vaches dans les prés. Je rêve d’avoir un chat qui pourrait sortir se promener et qui, par temps de pluie, viendrait se blottir avec moi sur la canapé.

023_f2b65

montstmichel

granville

J’en ai marre des transports en communs tellement pourris et bondés et surchauffés que j’arrive avec 20 minutes de retard le matin ! J’en ai marre d’ouvrir ma fenêtre et d’avoir encore le même immeuble qui me bouche la vue. J’en ai marre du bruit du métro, du bruit des voitures, de la pollution qui pique le nez, qui pique les yeux, qui pique la gorge. Et surtout, surtout… j’en ai marre des gens ! Ceux qui vous bousculent, qui vous piétinent, qui vous ignorent, qui vous écrasent, qui vous agressent. J’en ai marre de la foule, de ces visages fermés, hargneux, obtus. J’aspire à un peu plus de simplicité, de rusticité même.

article_CPS

pollution

Sans_titre

Alors la question, c’est quand ? (Caen ?)… Quelques mois ? Un an, deux ans… ? Et d’ici là, voyons les choses en grand.. peut-être qu’on aura envie d’une maison J

jardin_auge

Posté par Blackbird fly à 13:53 - Commentaires [7] - Permalien [#]

03 juillet 2008

Ingrid, icône des temps modernes ?

Le matin lorsque je me lève, j’accomplis invariablement les mêmes rituels. Je vais à la cuisine, je prépare mon plateau de petit déjeuner : pain de mie complet, confiture de fruits rouges, beurre demi-sel, jus de fruits, café et lait. J’installe le tout sur ma petite table de salon et je m’installe dans mon canapé pour déguster tout cela. Il faut dire que le petit déjeuner est sans conteste mon moment de la journée préféré et c’est pour lui que je me sens plus que jamais frustrée lorsque j’ai laissé mon réveil sonner trop longtemps.

En général, j’allume alors la télévision, histoire de me tenir au courant des nouvelles du monde. La plupart du temps, je me branche sur Canal pour mater la matinale, mais aujourd’hui en allumant je tombe directement sur Télématin et un envoyé spécial de France 2 en Colombie. Je mets un moment pour piger ce qu’il raconte, le temps pour moi de reconnecter mes neurones ensommeillés et là je crois comprendre enfin de quoi il cause, le Monsieur, avec en arrière plan

la Colombie

nimbée dans la brume. Pourtant, je n’en crois pas mes oreilles et attend qu’il répète l’incroyable nouvelle, mais oui oui, il confirme :

INGRID BETANCOURT A ETE LIBEREE

LA NUIT

DERNIERE

Non d’un petit bonhomme, je dois dire que ça me fout un coup. Je passe sur une autre chaîne et je la vois, sur le tarmac de l’aéroport, saluant les gens, et adressant un message de remerciement à tout ceux qui l’ont soutenue et en particulier à

la France.

Elle

parle de ses enfants et là (ceux qui m’ont déjà vue pleurer devant Dr Quinn Femme médecin diront que j’ai la larme facile), ça m’a vraiment émue. J’ai eu envie de réveiller mon chéri (qui dormait lui comme un bienheureux) pour lui annoncer la grande nouvelle !

C’est dire l’impact dans nos vies d’un tel évènement. Je ne la connais ni d’Eve ni d’Adam cette Ingrid, et pourtant je me suis sentie concernée par sa libération, libérée moi-même d’un grand poids dont je ne soupçonnais rien. J’étais impressionnée par son calme, comme si elle avait toujours su qu’elle serait libérée… Et, à l’écoute du discours prononcé cette nuit par Nicolas Sarkozy, aux mots du porte parole du comité de soutien pour Ingrid Bétancourt, aux paroles du journaliste la présentant comme une nouvelle icône, je n’ai pas pu m’empêcher de ressentir un profond malaise. Cette histoire me dépassait totalement. Plus que l’émotion suscitée dans les chaumières par la libération d’une femme otage des FARC depuis 6 ans, c’est l’imbroglio politique qui m’a sauté visage…

Moi, je l’imaginais déjà, retrouvant ses enfants, pleurant à chaudes larmes, regrettant les années perdues, à ne pas les voir grandir, des années qui les auront faits vieillir plus vite. Je l’imaginais aspirant au calme, désirant retrouver la vie, l’amour, ses proches,…

Alors, lorsque le porte parole de son comité de soutien a annoncé qu’il en était sûr, qu’elle serait Présidente de

la Colombie

, ça m’a stoppée net. Je me suis dit que non, décidément, je n’avais rien compris, et qu’on n’arrête pas de cette façon quelqu’un dans sa quête du pouvoir politique, fut-ce une femme qui venait de connaître 6 ans de privation. Car au fond, cette détention a fait d’elle une nouvelle icône et on ne peut pas rêver meilleure arme politique.

file_336460_87348

Posté par Blackbird fly à 12:16 - Commentaires sur l'air du temps - Commentaires [5] - Permalien [#]

02 juillet 2008

Le travail, c'est la santé!

superwoman_400

Et oui, voilà deux mois déjà que j’ai déserté mon joli blog… Mais j’ai une excuse et même plusieurs ! D’abord, la lecture de blogs bien plus beaux, drôles, spirituels, intéressants et fournis que le mien m’ont peu à peu découragée dans mon entreprise.

Puis le volume horaire consacré à Internet s’étant considérablement accru, mes relations avec les vivants autrement que derrière mon écran se sont quelque peu raréfiées et j’ai eu… comment dire… envie d’un peu de recul.

Enfin, dernière excuse et non des moindres, j’ai changé de travail et avec, d’emploi du temps. Et toute entière tournée vers mon avenir professionnel, j’ai délaissé les aventures de Blackbird, joli personnage superficiel et léger voué à permettre à mon esprit d’évacuer le stress accumulé lors de mes longues journées de labeur.

Mais qu’à cela ne tienne. Me revoilà ! En forme et pleine de nouvelles choses à partager ;-)

Posté par Blackbird fly à 11:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 mai 2008

Des filles en aiguille... partie 1

Badalexa et Nizzagirl en avaient parlé, j'y suis donc allé hier, ayant supplié demandé à mon Chéri de m'accompagner. Et de fort jolies choses, il y en avaient à la pelle. Aprés m'être extasiée devant le stand coloré des bijoux Hazar, flané dans le portant Phalaenopsis, fouiné dans les bacs Christiansen, j'ai finalement craqué...

... d'abord pour une trés jolie robe chemisier de la créatrice Karine Jean, dont les tenues fluides et romantiques m'ont carrément emballée! Même Chéri était conquis, et pourtant dieu sait que cette petite virée shopping du jeudi férié ne l'excitait pas vraiment... mais passons.

Puis en sortant, je m'attarde, fébrile, curieuse, devant les bijoux d'Eva Gozlan, tandis que Chéri me tire gentiment vers la sortie. Ok, je cède et nous partons. Mais quelques rues plus loin, alors que nous étions sur le point de rentrer, je réalise stupéfaite que je n'ai RIEN acheté chez Eva Gozlan et que ça, ça n'est pas possible! "Demi-tour ! ", je m'écrie à Chéri. Demi-tour donc nous faisons, pour me permettre d'acquérir une ravissante paire de boucles d'oreille papillon (ce qui me donne à penser qu'aprés l'achat d'un collier papillon la semaine dernière et de cette paire de b.o. cette semaine, je devrais peut-être songer à rebaptiser mon blog, non pas blackbird fly, mais butterfly...).

Enfin... pour vous faire patienter avant de voir mes petits achats portés par moi-même, voici quelques exemples des modèles de la collection printemps-été 2008 de Karine Jean:

6a00d8341d61ad53ef00e5510114de8833_800wi

Posté par Blackbird fly à 11:38 - Sois mode et tais-toi! - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 avril 2008

On repeint tout et on recommence

Peut-être est-ce parce qu’il fait sombre, parce que l’hiver semble ne pas finir, parce que les deux jours de soleil que nous avons connus le week-end dernier me semblent déjà loin ou bien juste parce que j’ai envie de changement, mais je ne peux plus voir mon appartement en peinture. Depuis quelques semaines, j’ai envie de bazarder mes vieux bibelots, de bouger les meubles, de jeter mes vieux rideaux. Bref, j’ai envie que mon chez moi fasse peau neuve, à l’image de ma vie professionnelle qui connaît elle aussi un nouveau virage ( sûrement pas le dernier d’ailleurs mais ceci est une autre histoire).

J’ai envie de couleurs pâles, du rose, du bleu, du beige, du mauve ; j’ai envie de blanc et surtout, mais alors surtout, j’ai envie de virer tout ce rouge !!! Il faut dire que lorsque nous avons emménagés Chéri et moi, j’avais envie de couleurs gaies, vives et voyantes ! J’avais envie de mettre un peu d’énergie dans notre home sweet home. Du coup, nous avions paré nos fenêtres d’un rouge tomate, tamisé notre éclairage avec une lampe en papier d’un rouge coquelicot, couvert notre canapé d’un imprimé africain bariolé,etc… Et là, je n’en peux plus !

Alors, je commence à fouiner de ci de là pour trouver de nouvelles inspirations déco ! Le premier objectif consistera bien sûr à refaire la peinture car, rassurez-vous les murs de notre douillet appartement n’ont pas l’air d’avoir subi l’attaque des tomates tueuses, ils sont d’une couleur coquille d’œuf dont le temps, la poussière, le chauffage et l’humidité ont eu raison et qui auraient bien besoin d’être repeints. Mais noooooooooooonnnnnnnnnnnnn, je te vois venir. A cette description tu t’imagines que je vis dans un taudis dont on dirait qu’il a connu la guerre alors qu’en fait pas du tout !!! C’est juste que mes pauvres murs ne font plus très nets et que leur jolie couleur d’origine a doucement mais sûrement viré au gris et qu’il est grand temps de mettre un coup de frais sur tout ça. Programme du mois de juin : repeindre intégralement notre intérieur !

Nous conserverons nos murs majoritairement blancs (mais un vrai blanc hein… pas coquille d’œuf) tout en ajoutant une touche de couleur sur un ou deux murs. Voilà quelques idées de teintes qui me semblent tout à fait appropriées :

291919_g 489403_g 494146_g

Et c’est là que la grande galère va commencer car il faut dire que nous sommes plutôt novices en bricolage… En dehors du fait qu’il faudra se débrouiller pour bouger nos meubles pour peindre sans faire de dégâts dans nos 38 m², je me dis qu’il faudra bien démonter les radiateurs (là j’imagine déjà le carnage…), prendre garde à ne pas tacher la moquette, prendre soin à ne pas déborder sur les plaintes et autres baguettes, voire même repeindre également les portes… Hummm, je nous vois déjà : à nous les engueulades, les « mais tu peux pas faire attention »,… Le bricolage ne constitue-t’il pas un irrépressible danger pour un couple dont on dirait que les deux membres ont reçu chacun deux mains gauches mais aucune main droite… je vous le demande ???

Une fois que nos murs chéris auront recouvré un semblant de dignité, attaquons-nous au reste… c’est-à-dire tout ce que j’aime : les vases, les lampes, les cadres, les textiles ! A moi, les magasins de déco, les week-end chez Ikéa et le découvert intersidéral !

Pour patienter jusqu’au grand chantier, quelques idées :

Donna_Compton

Sans_titre

Donna_Griffith

James_merrell2

Lantliv_brollop_stilleben_1

Inspirations : Donna Compton, Designers Guild, Donna Griffith, An angel at my table, James Merrell, Eva Lindh.

Ca vous plait ?

Posté par Blackbird fly à 16:39 - Utile, pratique, futile mais résolument déco - Commentaires [7] - Permalien [#]